47 Ronin - Chushingura

L'histoire des 47 Ronin

- Chushingura -


Méditation Zen
 
Découvrez l'histoire des 47 Ronin.
Accueil » L'histoire de 47 Ronin
L'histoire de 47 Ronin

L'histoire des 47 Ronin, également connue sous le nom de «Chushingura» (conte des loyaux serviteurs, en japonais), est l'une des histoires les plus populaires du Japon ; elle demeure très présente dans le cour des Japonais.

Le nom Chushingura provient du nom d'une pièce de théâtre kabuki créée 50 ans après ce fameux évènement, relatant la prestigieuse l'histoire des 47 Ronin.

L'histoire des 47 Ronin ou «Ako Gishi» est considérée par les historiens japonais comme une légende nationale. La vengeance des 47 Ronin est une histoire vraie, un fait historique, et se veut l'expression ultime du Bushido, code d'honneur des Samourais.

L'histoire débuta le 21 avril 1701, lorsque le Asano Naganori, Daimyo (seigneur) du Clan des Ako (préfecture de Hyogo) fut contraint de commettre le seppuku ou suicide rituel, après avoir attaqué dans les corridors du château de Edo, un arrogant maître en étiquette, Yoshinaka Kira, appartenant à la Cour Royale, sous le Shogunat Tokugawa.

Après la mort de leur maître et le démantèlement de leur clan, les 47 Ronin, durant presque deux ans, planifièrent soigneusement leur vengeance, en préparant l'assaut du manoir qui protégeait Kira. Par une nuit de décembre 1702, au moment de la première neige de l'hiver, ils attaquèrent le manoir de Kira, prenant ainsi les gardes par surprise.

Après avoir tué Kira, les 47 Ronin se rassemblèrent sur le tombeau de leur maître puis se rendirent aux autorités gouvernementales. Au regard de la gravité de leur vendetta, les 47 Ronin furent condamnés à mort, mais le Shogun leur accorda le droit de mourir honorablement par seppuku, plutôt que de les faire exécuter comme de vulgaires hors-la-loi.

Durant l'ère Meiji, la modernisation rapide du Japon força le peuple Japonais à revenir à leurs véritables racines culturelles et valeurs traditionnelles, ce qui redonna un énorme élan de popularité à l'histoire de 47 Ronin.

Les 47 Ronin sont considérés par le peuple Japonais comme des héros nationaux et leur mémoire est célébrée lors de fêtes traditionnelles ainsi qu'à travers d'innombrables kabuki, films, romans, mangas et dessins animés. Leur popularité n'a d'égale que celle de Musashi Miyamoto, le plus grand Samourai Japonais.

Ainsi, chaque 14 Décembre, le Festival de Gishisai a lieu dans la ville de Ako, en mémoire des 47 Ronin. En cette journée bien particulière, les écoles et les entreprises sont fermées, les rues sont décorées avec des bannières et des lanternes multicolores.

De plus, chaque année, des milliers de visiteurs se rendent au temple Sengaku-ji à Tokyo, lieu de repos des fidèles Ronin, afin de rendre hommage à leur dévouement et leur bravoure, qui est la plus pure expression de la voie du Guerrier, le Bushido.